Histoire de l'Île

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de l'Île

Message par Matthias d'Asling le Dim 6 Nov - 12:16

Jadis prospère

L'Île d'Asling, au large de Hurlevent, fut autrefois colonisée par une expédition Lordaeronnaise, afin de créer un port de commerce entre les différents royaumes humains. Une famille fut anoblie par le Roi afin de gouverner l'Île et la mener à la prospérité, cette famille de commerçants prit simplement le nom de l'Île : d'Asling. Malgré l'éloignement des royaumes, des navires marchands en provenance de Gilnéas, Kul'Tiras et Hurlevent faisaient régulièrement escale et les échanges allaient bon train : Munie d'une forêt riche et luxuriante, d'une large lande idéale pour faire brouter le bétail, de carrières d'excellentes pierres et de gisements de fer, l'Île attira ouvriers, artisans et autres travailleurs de tous les horizons. l'Île prospéra, pendant six décennies, se gorgeant de prestige et de richesse, au point d'attirer de plus en plus de négociants, commerçants et colons.

Attirés par le prestige de l'Île, une délégation de Dalaran proposa au seigneur local de construire une Tour, un lieu dédié à la pratique et à l'étude de la magie, et à l'acquisition du savoir. Le Seigneur de l'époque, Archibald d'Asling, accepta et, enthousiaste, fit de Finneas, son tout jeune fils, le tout premier élève de la Tour. La Magie s'ajouta aux nombreux attraits de l'Île, et, de nouveau, attira encore plus de voyageurs... Asling compta bientôt un château fortifié, un port développé et deux villages fourmillants d'activité. Valérie d'Asling, la femme de Finneas et fervente pratiquante du Culte de la Lumière, fit construire après une épidémie un hôpital sur un îlot situé non-loin de l'Île, afin d'y faire soigner les malades avant de pénétrer sur l'Île. L'Île fut surnommée "l'ïle de l'hôpital".

La passion de Valérie

Dame Valérie, après le passage à Aslingport d'un navire transportant des curiosités venues des coins les plus reculés d'Azeroth, s'était prise d'une passion folle pour les antiquités, et se prit à les collectionner et à en faire l'étude, s'entourant de professeurs, de magiciens et autres intellectuels. Au fil des ans, elle fit construire puis agrandir une véritable galerie dans les sous-sols d'Aslingarde, que les habitants ne tardèrent pas à surnommer "Le Labyrinthe". Cet endroit fut plus encore nimbé de mystères, quand l'on s'aperçut que Dame Valérie, malgré son âge avancé, ne semblait pas vieillir... On ne sait pas exactement comment la chose est arrivée, mais une chose est sûre : ce qui vint alors fut sans doute ce qui précipita l'abandon de l'Île. Une nuit d'hiver, un bateau accosta à Aslingport, amenant une pièce de collection pour Dame Valérie d'Asling. On raconte qu'un homme vêtu de noir entra dans le Labyrinthe en compagne de la maîtresse des lieux, et qu'on ne les revit jamais plus, ni l'un ni l'autre.

L'abandon de l'Île

Quelques mois plus tard (Il y a cinquante ans), une terreur invisible envahit la forteresse, puis les villages. Des rumeurs venues des quatre coins de l'Île, accompagnées de vagues de réfugiés, remontèrent jusqu'à Aslingport. Hantant la forêt, d'étranges créatures attaquaient et dévoraient les habitants, saccagaient les cimetières et tuaient le bétail. Les grèves sableuses, autrefois occupées par les pêcheurs, étaient désormais recouverte d'une brûme maléfique, terrifiant les habitants. Dans les carrières et les mines au nord-est de l'Île, les mineurs et tailleurs de pierre n'osaient plus travailler, épouvantés par quelque présence malsaine dans les galeries de la mine. Les bergers de la lande marine, paisible et herbeuse, étaient dévorés, eux et leurs bétail, par des créatures contre-nature sorties tout droit des ombres. Aslingarde fut le théâtre de mystérieux massacres, et fut abandonnée précipitamment. Ses portes condamnées par des serviteurs épouvantés, qui ne tardèrent pas à se suicider, en proie à une indicible terreur.

Malgré les efforts de la garde et des magiciens, la population de l'Île fut évacuée à Aslingport. Une bonne moitié de la population recensée de l'île manquait à l'appel, dont la femme de Finneas, son père le Seigneur Archibald et sa mère, Dame Valérie. Finneas et son fils alors âgé de dix ans, formèrent un conseil avec les échevins. Il fut décidé que l'Île devait être abandonnée. La population immigra sur le continent, principalement vers Elwynn et la Marche de l'Ouest. Finneas et ses deux fils immigrèrent vers Dalaran, où Matthias appris la magie au sein du Kirin Tor comme son père le souhaita, et William, son frère, fit sa vie en tant que commerçant. Finneas mourut peu après, d'un mal mystérieux auquel aucun guérisseur ne parvint à trouver remède...

Les frères d'Asling

Matthias et William vécurent à Dalaran, troublés mais en sécurité, et furent élevés par leur tuteur et majordome. William vécu d'un commerce aussi varié que prospère, tandis que Matthias devint un mage accompli. Les deux frères finirent par faire affaire commune, Matthias usant de sa magie pour voyager et dégoter les plus beaux articles, tandis que William restait en ville pour les négoces. William se maria et eut une fille, Mylva, tandis que Matthias vivait toutes sortes d'aventures lors de ses voyages.

Une affaire amena William à quitter Dalaran avec sa famille, vers le Sud de Lordaeron, mais leur convoi fut attaqué par une bande de brigands. Seuls Mylva et un serviteur de William en réchappèrent, et retournèrent tant bien que mal à Dalaran. Quand le deuil fut passé, Matthias remis Mylva, sa nièce, dans les mains de tuteurs de confiance et l'inscrivit dans une école de magie, à Dalaran. Enfin, il reprit les affaires de son défunt frère.

Les années passèrent, et Matthias accrut considérablement sa fortune, piètre réconfort en comparaison de la peine qu'il éprouvait. Cette peine se mua peu à peu en détermination, une détermination qui s'exprima par un serment : Il jura de revenir à son domaine ancestral, regagner son héritage, laver l'île de sa corruption et lui redonner sa gloire passée !

La reconquête

Matthias se mit alors à réunir des mercenaires, des marins et des ouvriers, et embarqua à bord du "Vent Bleu", le meilleur navire de sa flotte, avant de mettre le cap sur Aslingport. Il dépensa presque l'intégralité de ses ressources dans cette expédition. Ils découvrirent le port, abandonné depuis plus de cinquante ans, en ruines et infestés de monstres marins s'y étant nichés. Après une semaine de lutte acharnée, le port était sûr, et les ouvriers reconstruisirent ce qu'ils purent. Mais bientôt, les fonds vinrent à manquer et Matthias dû se contenter d'une ville portuaire tout juste habitable, et d'une poignée d'habitants marginaux à qui cette vie convenait.

Aujourd'hui, Matthias d'Asling cherche des aventuriers courageux capables de s'aventurer dans les recoins les plus dangereux de l'Île. L'or, le défi, quelque quête personnelle ? Chacun vient y chercher sa propre récompense et poursuivre ses propres buts. Matthias propose aux aventuriers le gîte et le couvert, en échange de leurs services : débarrasser l'Île de ses monstres et de ses malédictions, récupérer les trésors du Domaine, afin de restaurer la gloire et la prospérité de l'Île...
avatar
Matthias d'Asling
Admin

Messages : 147
Date d'inscription : 04/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://asling.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum